Le texte ci-dessous, objet de notre article, est de Madame Jacqueline Brenner, ancienne adhérente du Cercle Privé de la Poupée aujourd'hui dissous faute d'avoir trouvé une nouvelle présidence.  Bien connue des collectionneurs de poupées, de l'Etude Lelièvre, de tout le petit monde de la poupée, nous pensons à elle et c'est une manière pour nous de vous faire partager le souvenir délicieux que nous conserverons longtemps d'elle.

Madame Brenner nous a quitté le 10 février, couverte de fleurs par ses amis, en la cathédrale de Dourdan, ville où elle a fini ses jours, entourée de nombreux amis venus lui rendre un dernier hommage. Nous avons pensé le faire aussi en publiant cette étude qu'elle avait conçue pour nous en Décembre 2000.


Le 23 Avril 1928 à 9 Heures du soir, à Santa Monica ( Californie ) arriva chez les époux TEMPLE, une adorable petite fille qu'on prénomma SHIRLEY. Sa maman avait hésité entre Shirley et Dimples ( fossettes ! ) car déjà deux petites fossettes se dessinaient dans les petites joues rebondies !

Dès l'âge de trois ans, voyant ses dispositions pour la danse, sa maman la conduisit à l'école de danse d' Ethel MEGLIN où pendant deux ans et demi elle apprit toutes sortes de danses.

Fin 1931, elle fut choisie parmi deux cents enfants pour tourner les

                " BABY BURLESKS  "

Elle eut beaucoup de succès et tourna bientôt de nombreux films...Elle était devenue la coqueluche de Hollywood. En 1935, 36, 37 et 38 Shirley Temple fut numéro 1 au Box Office. Aucun enfant n'a jamais pu rivaliser avec elle; elle était connue et adorée dans le monde entier.
Pendant cette  grande période de dépression, ses films battirent des records d'entrées, dépassant même les films du Roi d'alors à Hollywood, Clark Gable. Elle reçut un Oscar miniature pour l'ensemble de ses films de 1934.

Même le Président Roosevelt dit un jour : " C'est vraiment  magnifique que pour juste 15 cents n' importe quel Américain puisse aller au cinéma  voir le souriant minois d'un bébé et oublier ses soucis. Tant que nous aurons Shirley Temple, tout ira bien ! "


    Les Premières Poupées


Voyant le succès de cette petite fille, la firme américaine " IDÉAL TOY CORP " à Brooklyn ( État de New York ), décida de fabriquer des poupées SHIRLEY TEMPLE et réussit à en avoir l'exclusivité.

Les premières furent livrées juste à temps pour Noël 1934.

Un certain Bernard LIPPERT sculpta une tête en cire d'après laquelle on fit des moules utilisés pour la réalisation de têtes en composition à base de pâte à bois. Les yeux étaient en verre, noisette, bleus, ou verts avec de véritables cils dans le haut et des cils peints dans le bas. La plupart étaient dormeurs et quelques uns riboulaient.

Elles avaient la bouche ouverte avec six dents et une langue et, évidemment, deux petites fossettes.

Les perruques étaient en mohair blond avec de grosses anglaises et toutes  avaient un ruban assorti à la robe.

Les robes, elles, étaient dessinées par MOLLYE GOLDMAN  qui travaillait
pour la Firme IDÉAL depuis 1928.

 Célèbre créatrice de robes de poupées, celles-ci étaient la plupart du temps des répliques de celles portées par Shirley dans ses films. Les vêtements étaient presque tous marqués " Genuine Shirley Temple Doll-Reg US Pat Off- Idéal Novelty  & Toy Co-made in USA ".




Malgré leur prix élevé : $ 3,79 pour une poupée de 38 cm ( à cette époque on pouvait nourrir une famille de 4 personnes pendant une semaine avec une telle somme ! ), ces poupées eurent un tel succès que la firme " IDÉAL " fut complètement submergée de commandes qui arrivaient de tout le pays,  dut augmenter son personnel et avoir recours à d'autres compagnies pour les aider dans la fabrication.

Ces poupées n'étaient pas parfaitement ressemblantes mais elles avaient beaucoup de charme et en les voyant on avait envie de sourire.

Chaque petite fille américaine voulait  "sa" poupée Shirley Temple; même les quintuplées DIONNE du Canada avaient chacune la leur bien que
Madame Alexander ait fabriqué des poupées les représentant.


Description


Une des premières publicités pour les poupées Shirley Temple se trouvait dans le catalogue de Noël 1934 du Grand Magasin " SEARS " de New York. Elle explique que :

" La poupée représente bien Shirley Temple avec ses adorables fossettes, ses cheveux bouclés et également la même robe que celle qu'elle porte dans un de ses films, une robe en organdi, parsemée de pois rouges, verts ou bleus; elle porte de jolis dessous, des chaussures, des chaussettes et un ruban dans les cheveux; ses yeux ressemblent à du verre mais sont incassables avec de véritables cils; elle a une bouche souriante qui montre ses jolies petites dents, des cheveux bouclés de la même couleur que ceux de Shirley; elle est en composition incassable et peut remuer la tête, les bras et les jambes; elle peut se tenir debout et dormir ".

 Jointes à la poupée, il y a une des photos favorites de Shirley et aussi une broche Shirley Temple. Comme toujours, SEARS est le premier pour les nouveautés. Il est le seul à vendre
les poupées Shirley Temple par correspondance ".

Ces poupées furent fabriquées de 1934 à 1939 en douze tailles différentes allant de 23 à 69 cm. Le corps et la tête en composition étaient marqués " Shirley Temple " plus la taille.

Pour certaines poupées les vêtements étaient aussi marqués
 " Genuine Shirley Temple Doll-Reg US PAT OFF- Idéal Novelty & Toy Co. made in U.S.A. "

Chaque poupée était vendue dans une boite décorée de la photo de la petite Shirley et à l'intérieur il y avait également sa photo avec sa signature. Plus tard on y trouvait également des bigoudis pour garder les boucles en bonne forme.

Les poupées étaient enveloppées dans du papier de soie rose ou blanc et celles qui devaient voyager assez loin avaient la tête entourée d'un carton pour éviter qu'elles ne bougent.



Chaque poupée portait , accrochée à ses vêtements, une broche ronde en cellulo rose ou beige avec la tête de Shirley autour de laquelle on pouvait lire :
 " The world's Darling, genuine Shirley Temple, An Idéal Doll "
ou simplement :
" The world's Darling-Genuine Shirley Temple Doll ".

Deux photos différentes furent utilisées pour ces broches, mais la plus répandue représentait Shirley avec l'index de la main gauche levé contre sa joue.

Les broches distribuées aux membres du club Shirley Temple à Paris étaient différentes. Il n'y avait que sa tête en gros plan et la mention : " mon amie Shirley Temple ".

Ces broches étaient fabriquées par la Cie Whitehead & Hoag de Newark ( New Jersey ) et la Cellomet Products Co de New Yor
k city.


  Les Bébés


Fin 1935, des Shirley Temple Babies furent aussi fabriqués en six tailles différentes allant de 36 à 68 cm et demi. Les cheveux de ces bébés étaient modelés, ou parfois,  une perruque en mohair bouclée était collée sur les cheveux moulés. Ils avaient la tête et les membres en composition et un corps en tissu bourré avec une voix cousue à l'intérieur de la poitrine.
   
Certains avaient des yeux riboulants.

Ces Bébés ont du être fabriqués en beaucoup plus petite quantité car  ils sont très difficiles à trouver et, de ce fait, très chers. Il faut compter environ....10.000 F ou 1.500 €


     Changement de moule

Plus de six millions de poupées Shirley Temple furent vendues en six ans pour un montant jamais atteint pour quelques poupée ou jouet que ce soit.

Au début de 1936, la firme IDÉAL fabriqua un nouveau moule. En fait les premiers moules avaient tellement servi qu'ils étaient complètement usés. Ces nouvelles poupées avaient une tête plus ronde avec un teint plus clair, un front plus haut; les paupières supérieures étaient ombrées ; les sourcils plus marqués et les cils du bas plus foncés. Les joues étaient plus colorées ainsi que les poignets et les genoux.
La perruque toujours en mohair avait également un peu changé
avec la raie un peu plus au milieu.

Il est certain que les grosses boucles blondes de Shirley Temple étaient sa marque de fabrique mais ce que la pauvre petite a du souffrir pour avoir cette magnifique coiffure, c'est absolument incroyable ! Chaque soir, sa mère lui faisait un shampooing avec du savon qu'elle rinçait avec de l'eau vinaigrée et alors Oh ! Horreur ! elle lui mettait...cinquante six petits bigoudis ! On se demande comment elle pouvait dormir avec tout cela sur la tête !
                

Pour en revenir aux poupées, bien que la firme IDÉAL eut l'exclusivité de la fabrication des poupées Shirley Temple, beaucoup d'autres fabricants jaloux de ce succès, essayaient de les copier, notamment l'Alexander Doll Cie et Horseman en 1936. Ces imitations sont faciles à reconnaître car elles ne portent pas le nom de Shirley Temple et les figures sont beaucoup moins expressives. En particulier, les yeux sont en métal au lieu d'être en verre.

Comme ils ne pouvaient pas utiliser le nom de la jeune star,  celles-ci apparurent dans les boutiques à côté des véritables poupées et on leur donna des noms comme " Étoile Brillante" , " Miss Charmante ", " Miss Cinéma "
ou " La Reine du Cinéma "...



        Autour de Shirley Temple


Des vêtements pour les poupées Shirley Temple étaient vendus à part et portaient tous une étiquette
" Shirley Temple ". De nos jours, on
retrouve assez souvent ces vêtements sur des imitations de Shirley Temple.

Il y eut d'autres copies notamment en 1936, une Shirley Temple mécanique jouant de l'orgue, une autre qui dansait sur un pied.

Au Japon, plusieurs poupées furent vendues mais sans aucun rapport avec les poupées " IDÉAL ". Il y en eut une en cellulo, une en composition et en 1936, une petite assez mignonne avec la tête en porcelaine et le corps en composition ( 23 cm ).

On trouve également une Shirley Temple hawaïenne en composition brune avec des cheveux noirs en coton formant de très longues anglaises, des yeux peints bruns regardant du côté droit.

Des poupées Shirley Temple en tissu furent fabriquées aux U.S.A. notamment par la  " BLOSSOM DOLL Cy -N Y ".

D'autres, en composition, furent fabriquées en Angleterre et en Allemagne. Au Canada, la "Reliable Dolls Cy" (une filiale de la Société IDÉAL) fabriqua des poupées qui ressemblent beaucoup à celles réalisées par IDÉAL aux  U.S.A.. Elles portaient  une grosse étiquette  ronde en carton avec la photo de Shirley Temple, mais pas celle  avec  un doigt levé.

Certaines poupées étaient vendues dans des malles avec à droite la poupée et et à gauche des vêtements suspendus dans une penderie avec un ou deux tiroirs sous la penderie.

Pour promener les poupées, surtout les Bébés la firme " Whitney Carriage Co, Leomunster, Mass " fabriqua  en 1935 de magnifiques landaus de deux sortes : Un en osier avec une capote basculante mais pas pliante, et, l'autre,  plus classique, en bois avec une capote pliante comme la plupart  des landaus. Dans les deux cas,  la photo de Shirley Temple  étaient collée  au milieu de chacun des côtés et également devant  pour les landaus en bois


La firme " Idéal " fabriqua donc  ces poupées  en composition de  1934 à 1939 et ensuite  elle en cessa la vente. Les corps restant, bien que marqués " Shirley Temple ", furent utilisés pour la fabrication  de nouvelles poupées  baptisées
" Cendrillon "


Dix-huit ans  après l'arrêt  de la fabrication des poupées,  suite à la projection de films de la jeune star à la télévision et aux émissions que celle-ci fit sur N.B.C., la firme  " Idéal " décida de refaire  des poupées Shirley Temple, mais cette fois-ci en vinyle.


Les émissions télévisées s'appelaient : " Les livres de contes de Shirley Temple ". Elles  durèrent jusqu'au 21 décembre 1958.

Ces séries montraient des adaptations de contes pour enfants tels que : Cendrillon, la Belle au Bois Dormant.....etc. Et ces nouvelles poupées en vinyle furent habillées avec des costumes des personnages  des contes et également avec des costumes de ses films.

Des poupées en  vinyle, plastique et porcelaine continuèrent à être fabriquées des années 5O à nos jours, mais rien à voir  avec les jolies poupées des années trente.

 Les premières en  vinyle, quoique peu ressemblantes, étaient encore assez fraîches et agréables à regarder; mais ensuite, pour certaines, on peut difficilement croire qu'elles aient été  fabriquées par cette même firme  " Idéal ", qui réussit si bien  ses premièr
es poupées.


Mais apparemment les collectionneurs et les enfants ne se sont pas montrés trop difficiles 
car des centaines  de milliers de ces poupées ont été très rapidement vendues.

A ma connaissance  aucune  poupée n'a eu  une durée de vie  aussi longue puisque
créée en 1934 elle continue à êtr
e fabriquée de nos jours.


                                Jacqueline BRENNER


 


Vous trouverez ci-contre un tableau résumant les  résumant
les différentes productions de Shirley Temple.

©    Toute reproduction, même partielle,
(texte-photos) rigoureusement interdite
Dépôt Légal B.N.F. Cote 4-D4 PER-880
Décembre 2000
CopyrightFrance.com

Mars 2012



v